Et tout de suite, la suite

Bonjour fidèle lecteur et bienvenu futur fidèle lecteur.

Il paraît qu’en fin d’année, il faut faire le bilan…bon bah sportivement, 2015 aura été bien pourrie. En même temps, 2014 avait été au top, donc difficile de faire aussi bien.
Et l’avantage, c’est que je suis quasiment sûr de faire mieux en 2016.

2016 justement.
Ça commencera par le marathon de Cernay la ville le 3 janvier, mais pas en mode guerrier, juste en mode sortie longue.
1er objectif, les 24h de St Fons le 26 mars.
2e objectif, l’Ultramarin fin juin.
J’y réfléchis encore, je ferais peut etre le 12h de feucherolles en mai; a voir.
Ensuite j’aimerais bien faire le marathon de La Rochelle en mode machine de guerre avec une vraie prepa du feu de dieu. .et ça permettra peut être de faire des rencontres IRL !!!

Côté entraînements, je vais continuer d’alterner course et vélo pour aller bosser. Ca me fera manger un peu de kilomètres

Voilà, bonnes fêtes de fin d’année, portez vous bien et continuez de suivre mon blog…faut avouer que c’est le meilleur 😉

A bientôt et bon running

24h de Ploeren: analyser et comprendre

Bonjour fidèle lecteur et bienvenu futur fidèle lecteur

Samedi 5 décembre 2015. 12h. Le départ du 24h est donné. Je me lance avec la ferme intention d’atteindre les 160km.
Je pars sans montre, sans chrono. Les premiers tours servent à trouver le rythme, se familiariser avec le parcours et voir les forces en présence.
J’ai le sentiment de partir un peu vite mais je me sens bien, je sens que mon souffle est bien aussi. Je maintiens le rythme.
Je commence a discuter un peu avec les autres concurrents, avec les bénévoles. ..le temps passe et les kilomètres commencent a defiler tranquillement.
Au bout de 3h de course, je sens que les cuisses commencent doucement a se durcir. Je fais une première pause pour manger. Jambon pâtes.
Je discute un peu avec Francine (une amie de @Kalipointbarre) qui ne cesse de me booster depuis le debut. Ca fait du bien.
Je repars. Les cuisses sont sensibles mais ça va, la pause a été bénéfique. A chaque tour, je croise également la TeamSteeve. Ce sont la famille et les amis d’un coureur qui s’appelle Steeve. On avait sympathisé a Rennes l’année passée. Il ne manque jamais de me glisser un petit mot a chaque passage…c’est top.
Au bout de 6 de course, j’ai un gros passage a vide. A chaque tour, je trouve une excuse pour m’arrêter. J’en suis a 49km, ce qui est finalement pas si mal mais je sais déjà que je ne retrouverais pas d’aussi bonnes sensations qu’au début de course.
De 6h a 7h de course, je pense etre un zombie. J’avance un peu, je marche pas mal et je m’arrête beaucoup. Et puis un peu après 7h de course ça repart. Bien sûr, je ne suis pas aussi fringuant qu’en debut de course mais je cours. Je pense avoir tenu ce rythme correct jusqu’à 8h30 de course.
Et puis au milieu d’un tour, comme ça, sans prévenir…la tête lache l’affaire…marre d’avoir mal aux cuisses, marre de serrer les dents…du coup direction l’ostéo.
40min de massage. Ça m’a fait du bien.
Damien arrive pour son 12h. On discute un peu puis je me relance doucement.
Il me faut 2-3 tours pour vraiment repartir. Et puis assez rapidement c’est dur.
J’entreprends d’alterner marche et course pour continuer d’avancer et avoir l’impression de me battre.
Après 11h de course je m’arrête a ma table pour manger. Dans ma tête la course est finie.
Damien et Francine le voient. Ils viennent m’encourager, me pousser un peu…je crois avoir refais 2 tours en marchant sans conviction (peut être 3 tours) je ne sais plus…
Et puis je passe a la table de chronométrage, je rends ma puce, je regarde le classement pour voir…76km….pas génial. Je vais dormir 2h. Je me douche et je prends la route.

Je suis bien sûr assez déçu mais j’ai le sentiment de savoir exactement pourquoi ça n’a pas marché donc j’accepte assez bien ce triste sort.

J’ai lancé ma prépa le 1 aout. Tout se passait absolument parfaitement jusqu’à la semaine du 11 novembre (j’étais quasiment dans la forme de ma vie). Et puis ce que je prenais pour une rage de dent s’est avéré être une infection, dans la bouche. J’ai passé 4 jours couché sans réussir a manger (j’ai perdu un peu plus de 4kg )
J’ai repris la course après 2 semaines et demi d’arrêt forcé. Bien sûr je n’avais plus de jus, ça a complètement cassé mon élan. Mais naïvement j’espérais que ça reviendrais avant la course.

Deuxième éléments très important, depuis debut novembre je vais au boulot en velo. (Choix par défaut. ..plus de voiture mais bien plus rapide qu’en transport)
Et bien je pense que mon corps n’est pas encore habitué a ce double effort. Ces douleurs aux cuisses apparues rapidement pendant la course étaient localisées sur les muscles qui tirent quand je suis en côté sur mon vélo.
Il faut donc que je prenne le temps d’encaisser ce double effort, velo course, avant d’envisager de repartir sur du long.

Malgré tout, au delà de la déception, je retiens plein de bonnes choses de cette course.
Au niveau logistique j’étais bien mieux équipé que lors de mon premier 24h.
Mais la vraie satisfaction, ce sont les nombreux échanges sur le parcours.
Bien sûr Francine qui était la depuis le début; la TeamSteeve qui met toujours autant de ferveur dans ses encouragements; Damien qui a essayé de me pousser au cul comme il a pu; les relayeurs (dont je n’ai pas le nom) qui étaient leur tables derrière la mienne et avec qui on s’est bien marré, le speaker avec qui un jeu s’était installé, les bénévoles qui m’ont servi je ne sais combien de coca et qui finissaient par m’encourager a chaque fois que je passais, et les coureurs. ..Hervé, Bernard, ce couple de marcheurs super sympa qui ont fêté cette année leur 40ans de mariage, et bien sûr Leonie, cette hollandaise qui a record perso a 231 km!!! et pourtant super accessible…j’en oubli plein mais le coeur y est.

Voilà ce 24h reste une déception sportive mais j’ai quand même passé un bon moment, je suis content d’avoir tenté.

Vivement les prochaines courses!!

A bientôt et bon running

Bah alors…tu viens plus aux soirées!!!

Bonjour fidèle lecteur et bienvenu futur fidèle lecteur

Et oui, tout arrive. ..j’écris un article. …
En fait depuis debut octobre, j’ai l’impression de passer ma vie au travail. Donc le peu de temps libre que j’ai, je le garde pour me reposer bien sûr mais surtout pour passer un peu de temps avec femme et enfants.

Je continue de courir 5 fois par semaine. Par contre depuis debut octobre j’ai pas dû faire 1 seule séance d’abdos ou de pompes.

J’ai également acheté un vélo pour remplacer les 1h25 de transport.

Voilà, avec tout ça j’ai mon 24h la semaine prochaine.
Je ne suis pas dans un etat d’esprit super conquérant; je sors d’un arrêt maladie qui vient de m’empêcher de courir pendant 10 jours. .
Du coup j’ai l’impression d’être un peu sortie de ma course…

J’ai une grosse semaine et demi pour me replonger dedans.

Voilà, encore un article qui devrait changer la face du monde.

A bientôt et bon running

On s’était dit rendez vous dans 10ans

Bonjour fidèle lecteur et bienvenu futur fidèle lecteur.

Tu as la chanson dans la tête? Alors c’est bon, je peux commencer l’article 🙂

Un mélange de flemme, de manque de temps, de flemme de prendre le temps, de pas de dossard….c’est un peu tout ça qui font que je n’ai pas ecrit depuis au moins 10 ans!!!

Parce qu’en dehors du blog, je n’ai pas la flemme. Je cours, je PPG, je diététique ( avant que Coco ne me reprenne, je ne suis pas encore aux graines germées….mais quinoa, épeautre, lentilles, soja…font maintenant partie de mon vocabulaire)

Bon pour faire court parce qu’en vrai j’ai rien de spécial a raconter, j’ai décidé de ne pas participer au marathon d’Amiens. Je pense que c’est trop juste pour être pret. Enfin, je veux dire que je n’aurai pas été prêt pour faire la perf que j’aurai voulu faire.

Du coup mon seul et unique objectif sera les 24h de Ploeren le 5 décembre.
J’attaque la prepa la semaine du 5 octobre.
En attendant, n’en déplaise a Damien , je me considère en phase de remise en forme.
Après mon mois de coupure en juillet, je prends le temps de réhabituer mon corps a un volume de travail. Le but étant d’être en forme le 5 octobre pour attaquer la prepa dans de bonnes conditions.
Et pour me donner les moyens de faire une bonne prepa, mais surtout de réussir une belle course, je suis passé a 5 entraînements par semaine. Je l’ai tenu sur tout le mois d’août et ça s’est bien. Donc je continue.

Bah voilà c’est a peu près tout ca que j’ai a dire d’un point de vue purement runnesque.

Niveau bouffe, je continue les efforts. Même si il me reste encore des trucs a améliorer. Je suis stabilisé a -7kg.
Je suis pas capable de dire si il y a des effets sur mes performances runnesque (en même temps j’étais déjà au top 🙂 ), mais niveau chemise, y a du progrès; de XL, je suis passé à un L..et coupe slim fit en plus!! Bon je sais que c’est ridicule, mais a l’échelle de ma vie, ça vaut au moins une coupe du monde de foot!! 🙂

Et sinon, pas mal de PPG aussi. Jusqu’à juillet j’en faisais le matin, 3-4 fois par semaine (en fonction de ma flemme ou de ma motivation. ..ça dépend comment on voit les choses).
Et bien je continue de tourner a 3-4 fois par semaine le matin (vu que je cours le matin, c’est honnête)..mais j’ai rajouté 6 a 7 séances par semaine le soir.
Bon je fais rarement plus de 20min mais je le fais.
Je peux te dire fidèle lecteur quand dans moins de 6 mois, je vais botter le cul a Chuck Norris!!!! 🙂

Voilà fidèle lecteur, c’est tout ce que j’ai à raconter aujourd’hui…Avoues que tu n’aurais pas survécu sans cet article.

A bientôt et bon running

UTMB: rêve ou réalité?

Bonjour fidèle lecteur et bienvenu futur fidèle lecteur.

L’UTMB….cette course qui fait rêver tant de coureurs….
C’est presque un fantasme inaccessible pour certains.

(Pour les moins culturés d’entre vous, c’est l’Ultra Trail du Mont Blanc)

Quand on y réfléchit, il faut être un peu fou pour se lancer dans une telle aventure; 170km…..10 000m de D+ ( oui oui 10 000!!!)

C’est presque inhumain comme course. Pour ma part, elle m’attire autant qu’elle me fait peur.

En fait jusqu’à maintenant, elle me faisait très très peur. La distance, le dénivelé….et puis tout bêtement le système de points pour pouvoir s’y inscrire….
Ça me paraissait inaccessible…mais je gardais a l’esprit que ‘ un jour, peut être’….

Et puis en m’inscrivant a l’Ultramarin, j’ai vu que cette course rapportait des points.

Alors ce weekend je suis allé voir. Juste par curiosité.

Pour avoir le droit de s’inscrire, il faut cumuler 9 points en 3 courses, sur 2 ans maximum, pour participer au tirage au sort….et donc peut être participer à la course la 3e année.
Bref, c’est un projet qui se réfléchit sur du long terme. .

Le Grand Raid du Golfe du Morbihan vaut 4 points (ceux là je les ai déjà)
Comme je veux la refaire l’année prochaine, ça me ferait 8 points.
Je souhaite également faire l’EcoTrail de Paris 80km, qui vaut 1 point…

Voilà, j’ai potentiellement les 9points qui permettraient de participer au tirage au sort pour l’épreuve 2017.

Mais il y a un mais….
214€!!!!!!
C’est le montant de l’inscription…ça fait mal!!!
Je ne suis pas encore pret a investir autant pour une course à pied. Même si elle s’appelle L’UTMB.
Surtout qu’en plus, habitant la region parisienne, il faut ajouter le transport et l’hébergement….

Donc ça ne sera pas pour tout de suite.

Et puis il ne faut pas oublier que je ne me sens pas encore capable d’aller au bout d’une telle epreuve.

Un jour peut etre.

Par contre il y a la CCC…..il ne faut que 3 points, elle fait 101km, pour 6100m de D+ mais l’inscription est a 133€.

C’est encore un peu cher pour moi mais ça me parait déjà plus accessible….en tout points.

Voilà aucune décision n’est prise. Mais tout ça est maintenant dans un coin de ma tête, et l’idée a le temps de germer tranquillement. Mais il est clair, qu’un jour je veux être finisher de L’UTMB!!!

A bientôt et bon running

Il court il court le furet….

Bonjour fidèle lecteur et bienvenu futur fidèle lecteur

Te prends pas la tête, le titre ne veut rien dire du tout….je savais pas quoi mettre et j’ai pensé à ça.

Bon ça fait longtemps que je ne t’ai pas raconté ma vie de runner. Ça doit te manquer un peu, non?

Bon alors pour le mois de juillet c’est rapide…0km de run.
J’avais prévu de couper 2-3 semaines après l’Ultramarin ( ou Grand Raid du Golfe du Morbihan…je ne sais pas comment on doit appeler cette course) et puis finalement, une grosse douleur au tendon m’a poussé a ne rien faire, sportivement parlant, pour soigner tout ça.

J’ai repris le weekend dernier et j’ai déjà effectué 2 runs cette semaine.
Pour l’instant tout va bien. Je teste le morning run avant d’aller bosser. Là aussi tout se passe bien. C’est très agréable.
Faudra voir après quelques semaines si il n’y a pas de fatigue, mais ça on verra d’ici là.

Côte objectif, c’est très simple: les 24h de Ploeren le 5 décembre 2015.
J’aurais préféré faire celui de Marseille , mais au niveau de mon organisation avec le boulot, ma femme, les enfants, ça allait être compliqué.

C’est à l’heure actuelle, la seule course cochée sur mon calendrier.
Je veux me laisser le temps de la préparer proprement pour atteindre mn objectif.
Et mon objectif est d’atteindre les 160km. Je n’ai fait aucun calcul pour tomber sur 160km, c’est une simple appréciation personnelle!! 🙂

Je vais pas mentir, le marathon d’Amiens, en octobre, me titille grandement.
Il est bien placé en terme de date, et je l’avais beaucoup apprécié l’année passée. Et comme en plus je m’étais bien vautré, ça me ferait une belle revanche à prendre.
On verra ça.

Niveau running c’est a peu près tout.

Même si je ne me suis pas encore mis aux graines germées (comprenne qui pourra… n’est ce pas Coco 😉 ), mais j’ai fait quelques efforts et quelques changements.
J’étais a 88,2kg le 25 mai, pour 29,8% de graisse….. (oui je sais, ça ne reflète pas le sportif. ..)
Et bien je suis à 82,6kg pour 23% de graisse.
Je suis pas encore Tony Parker qui est a 7% de graisse, mais je me satisfait d’être dans une bonne dynamique.

Voilà c’est à peu près tout ce que j’avais à dire.

A bientôt et bon running

Mieux vaut tard que jamais

Bonjour fidèle lecteur et bienvenu futur fidèle

En cliquant ici tu pourras enfin voir la vidéo de l’Ultramarin.

J’ai hésité.
Soit je mettais plein d’images….
Soit je mettais l’accent sur mon ressenti.

Finalement j’ai décidé que je n’étais l’office du tourisme 🙂 donc tu auras surtout mon ressenti. ..enfin ma souffrance. .ou plutôt ma déchéance 😉

En tout cas je me suis dit qu’il etait intéressant de montrer les différents états que l’on peut traverser sur une course aussi longue.

Voilà.

A bientôt et bon running.