UTMB: rêve ou réalité?

Bonjour fidèle lecteur et bienvenu futur fidèle lecteur.

L’UTMB….cette course qui fait rêver tant de coureurs….
C’est presque un fantasme inaccessible pour certains.

(Pour les moins culturés d’entre vous, c’est l’Ultra Trail du Mont Blanc)

Quand on y réfléchit, il faut être un peu fou pour se lancer dans une telle aventure; 170km…..10 000m de D+ ( oui oui 10 000!!!)

C’est presque inhumain comme course. Pour ma part, elle m’attire autant qu’elle me fait peur.

En fait jusqu’à maintenant, elle me faisait très très peur. La distance, le dénivelé….et puis tout bêtement le système de points pour pouvoir s’y inscrire….
Ça me paraissait inaccessible…mais je gardais a l’esprit que ‘ un jour, peut être’….

Et puis en m’inscrivant a l’Ultramarin, j’ai vu que cette course rapportait des points.

Alors ce weekend je suis allé voir. Juste par curiosité.

Pour avoir le droit de s’inscrire, il faut cumuler 9 points en 3 courses, sur 2 ans maximum, pour participer au tirage au sort….et donc peut être participer à la course la 3e année.
Bref, c’est un projet qui se réfléchit sur du long terme. .

Le Grand Raid du Golfe du Morbihan vaut 4 points (ceux là je les ai déjà)
Comme je veux la refaire l’année prochaine, ça me ferait 8 points.
Je souhaite également faire l’EcoTrail de Paris 80km, qui vaut 1 point…

Voilà, j’ai potentiellement les 9points qui permettraient de participer au tirage au sort pour l’épreuve 2017.

Mais il y a un mais….
214€!!!!!!
C’est le montant de l’inscription…ça fait mal!!!
Je ne suis pas encore pret a investir autant pour une course à pied. Même si elle s’appelle L’UTMB.
Surtout qu’en plus, habitant la region parisienne, il faut ajouter le transport et l’hébergement….

Donc ça ne sera pas pour tout de suite.

Et puis il ne faut pas oublier que je ne me sens pas encore capable d’aller au bout d’une telle epreuve.

Un jour peut etre.

Par contre il y a la CCC…..il ne faut que 3 points, elle fait 101km, pour 6100m de D+ mais l’inscription est a 133€.

C’est encore un peu cher pour moi mais ça me parait déjà plus accessible….en tout points.

Voilà aucune décision n’est prise. Mais tout ça est maintenant dans un coin de ma tête, et l’idée a le temps de germer tranquillement. Mais il est clair, qu’un jour je veux être finisher de L’UTMB!!!

A bientôt et bon running

Publicités

Il court il court le furet….

Bonjour fidèle lecteur et bienvenu futur fidèle lecteur

Te prends pas la tête, le titre ne veut rien dire du tout….je savais pas quoi mettre et j’ai pensé à ça.

Bon ça fait longtemps que je ne t’ai pas raconté ma vie de runner. Ça doit te manquer un peu, non?

Bon alors pour le mois de juillet c’est rapide…0km de run.
J’avais prévu de couper 2-3 semaines après l’Ultramarin ( ou Grand Raid du Golfe du Morbihan…je ne sais pas comment on doit appeler cette course) et puis finalement, une grosse douleur au tendon m’a poussé a ne rien faire, sportivement parlant, pour soigner tout ça.

J’ai repris le weekend dernier et j’ai déjà effectué 2 runs cette semaine.
Pour l’instant tout va bien. Je teste le morning run avant d’aller bosser. Là aussi tout se passe bien. C’est très agréable.
Faudra voir après quelques semaines si il n’y a pas de fatigue, mais ça on verra d’ici là.

Côte objectif, c’est très simple: les 24h de Ploeren le 5 décembre 2015.
J’aurais préféré faire celui de Marseille , mais au niveau de mon organisation avec le boulot, ma femme, les enfants, ça allait être compliqué.

C’est à l’heure actuelle, la seule course cochée sur mon calendrier.
Je veux me laisser le temps de la préparer proprement pour atteindre mn objectif.
Et mon objectif est d’atteindre les 160km. Je n’ai fait aucun calcul pour tomber sur 160km, c’est une simple appréciation personnelle!! 🙂

Je vais pas mentir, le marathon d’Amiens, en octobre, me titille grandement.
Il est bien placé en terme de date, et je l’avais beaucoup apprécié l’année passée. Et comme en plus je m’étais bien vautré, ça me ferait une belle revanche à prendre.
On verra ça.

Niveau running c’est a peu près tout.

Même si je ne me suis pas encore mis aux graines germées (comprenne qui pourra… n’est ce pas Coco 😉 ), mais j’ai fait quelques efforts et quelques changements.
J’étais a 88,2kg le 25 mai, pour 29,8% de graisse….. (oui je sais, ça ne reflète pas le sportif. ..)
Et bien je suis à 82,6kg pour 23% de graisse.
Je suis pas encore Tony Parker qui est a 7% de graisse, mais je me satisfait d’être dans une bonne dynamique.

Voilà c’est à peu près tout ce que j’avais à dire.

A bientôt et bon running

Mieux vaut tard que jamais

Bonjour fidèle lecteur et bienvenu futur fidèle

En cliquant ici tu pourras enfin voir la vidéo de l’Ultramarin.

J’ai hésité.
Soit je mettais plein d’images….
Soit je mettais l’accent sur mon ressenti.

Finalement j’ai décidé que je n’étais l’office du tourisme 🙂 donc tu auras surtout mon ressenti. ..enfin ma souffrance. .ou plutôt ma déchéance 😉

En tout cas je me suis dit qu’il etait intéressant de montrer les différents états que l’on peut traverser sur une course aussi longue.

Voilà.

A bientôt et bon running.

Comme au bon vieux temps

Bonjour fidèle lecteur et bienvenu futur fidèle

Vendredi 31 juillet 2015, vers 19h.
Je branche mon montre pour avoir de la batterie; ça fait un mois que je n’ai pas couru, elle doit etre complètement vide.

Un peu plus tard je prépare mes affaires et depose tout sur la machine a laver dans la salle de bain.

Vers 20h30, avant de coucher les enfants, je débranche la montre, et la dépose aussi dans la salle de bain. J’en profite pour y mettre également les barres céréales.

Je récupère enfin mes baskets dans le placard de l’entrée, celui dont la porte fait du bruit, et les mets près de la porte.

Je pense déjà au footing du lendemain, quel parcours, quelle distance, vais je avoir mal au tendon, est ce que je vais avoir tant perdu….

Samedi 1 août 2015, 6h00.
L’alarme de mon téléphone vibre. Je me jette dessus pour couper le rappel qui risque de réveiller ma femme.

Sur la pointe des pieds, je vais dans la salle de bain, m’habille, rempli ma gourde, mange une barre céréale, en mets une dans ma poche….

Dans l’entrée, j’attrape mes clés et mes baskets, et les enfile dehors.
Une fois le verrou fermé, je n’ai plus aucune chance de réveiller femme et enfants.
J’enfile mes baskets et descends l’escalier en imaginant le parcours de ma sortie.

Je lance le GPS, attends qu’il capte…
C’est long…
A ca y est.

C’est parti.
Les premiers pas. Pour l’instant, pas de douleurs au tendon.
La foulée n’a pas l’air aérienne…mes pas me semble lourd et le souffle est déjà court.

Autour de moi quelque bruits de voiture, au loin
Les graviers frappés par mes pas, mon souffle, et l’eau de la gourde..

Le jour est levé mais le soleil peine a percé….

Bref j’ai recouru…et ça m’a fait un bien fou.

A bientôt et bon running.