Ultramarin: objectif ne pas couler

Bonjour fidèle lecteur et bienvenu futur fidèle lecteur.

Encore un titre d’article génial!!! J’adore mon blog 🙂

En vrai, la course s’appelle plutôt le grand raid du Golfe du Morbihan….mais mon jeu de mot ne marchait pas…ahahaha 🙂

Passons aux choses sérieuses; voilà les différentes données de base:
Le départ a lieu le vendredi 26 juin a 17h
177km pour 1000m D+
Barrière horaire de 42heures
Ravitos tous les 15-20km (dont 4 avec plats chauds)
A mi course un ravito géant avec, douche, dortoirs et surtout possibilités de de récupérer un sac de 20-30 litres déposé préalablement a la consigne (avec du change par exemple, ou à manger, ou une revue)
Il y a du matériel obligatoire (sanctionné d’une heure de pénalité en cas de manque)

Pour la petite histoire, sur le site on trouve différents conseils…comme prendre des sacs plastiques pour ne pas perdre ses chaussures dans les marécages…je fais déjà dans mon froc a l’idée
de courir une telle distance…en plus je risque de perdre mes pompes.

Autre détails, le depart est vendredi a 17h. ..avec un délai de 42h ça fait une arrivée le dimanche midi….potentiellement ça fait passer 2 nuits dehors…

Plus j’avance et plus je me demande pourquoi je fais ça 🙂

Sur les 2 dernières semaines, j’ai dû composer avec une douleur au tendon d’Achille. Mais pas de quoi entamer mon moral. Je veux être finisher (ça fait déterminé hein….on en reparle la semaine prochaine 🙂 )

En tout cas ma stratégie sera de m’économiser!! Je teste depuis qq semaines d’alterner course et marche. Je le fais au feeling pour m’habituer, parce que le jour j je n’aurai pas de chrono, ma montre ayant une autonomie de 16h, ca sert a rien que je calcule des trucs précis…si ça monte je marche, si je sens que je vais un peu vite je marche, et bien sûr si j’en ai envie je marche.

Je veux essayer de me fixer l’objectif de me fatiguer le plus tard possible.

Et niveau logistique, pour une fois j’ai essayé de mettre les chances de mon côté.
Je pars avec une tenue (désolé mesdames mais je ne cours pas en tenue d’Adam 🙂 ) et j’ai une tenue complète dans le sac + bonnet, gants, veste, coupe vent et chaussettes hautes pour ne pas avoir froid la nuit.
Le même contenu m’attend a mi course pour pouvoir repartir complètement au sec et au chaud si besoin.

Sinon j’ai lu plein de CR, de forum, vu des vidéos. ….bah j’ai peur.

Ça fait 2 bonnes semaines que cette course hante mon esprit…j’y pense énormément. J’essaie de me préparer a souffrir, a penser a la ligne d’arriver, a marcher, ne pas penser chrono ou classement…bref je suis quand même pressé d’y etre..autant que j’ai peur.

Cette fois le simple fait de franchir la ligne d’arrivée me rendrait fier de moi…et si on me dit que je n’ai pas été assez vite ou quoique ce soit….et bah…et bah… pendant la course je reflechirais a un truc a dire a ces cons là (si je suis finisher bien sûr. .parce que c’est pas fait)

On verra bien ce que ça donne. .
C’était encore un article qui ne devrait pas changer la face du monde…mais tu connais la formule, c’est mon blog et je fais ce que je veux. ( en fait cet article aussi inutile soit il m’aide a avoir un peu moins la pression)

D’ailleurs en parlant de faire ce que je veux j’en profite pour faire un gros bisous a Gwendo….

Et aussi, si vous voulez suivre mes superbes exploits ce weekend c’est par ici et pour que ce soit plus pratique, jaurais le dossard 708.

Allé a bientôt et bon running

Publicités

Ne pas se prendre pour quelqu’un d’autre

Bonjour fidèle lecteur et bienvenu futur fidèle lecteur

Petit article rapide pour donner des nouvelles du front.
Enfin des jambes. ..je vais plutôt donner des nouvelles des jambes puisque c’est un blog de course a pied 🙂

Alors qu’on est 1 mois après Steenwerck, on est déjà à 10 jours de l’Ultramarin…la pression monte… 😦

J’ai beaucoup réfléchit après Steenwerck, et je me suis rendu compte que je me prends trop pour quelqu’un d’autre. Je m’explique.

Quand je prépare une course, et encore plus quand la course approche, je me répète que ‘je suis capable de’, que ‘je vais y arriver’. Et quand arrive le moment de se fixer un objectif je me dis souvent ‘si d’autres le font je ne vois pas pourquoi j’y arriverais pas’. Et cela s’adapte bien sûr a tout type d’objectif;
– certains font le marathon en 3h30..pourquoi pas moi
-certains bouclent un 100bornes en moins de 12h…pourquoi pas moi
-certains font un 24h sans dormir..pourquoi pas moi
-certains courent l’Ultramarin sans marcher…pourquoi pas moi.

Et voilà comment la plupart du temps, je me conduis tout seul à ma propre perte!
Parce qu’en fait je suis un coureur moyen. Je ne suis pas en train de m’autoflageller; par moyen j’entends milieu de classement. En effet je suis toujours a peu de chose près au milieu eu classement. (Bon il y a des mauvais jours ou j’explose et termine bien plus loin. .. 🙂 )

Donc pour cet Ultramarin j’ai décidé de ne pas péter plus haut que mon cul….il y a 177km a boucler en maxi 42h (c’est la barrière horaire). Ce qui fait une moyenne de 4,2km/h.
Voilà mon objectif sera d’être seulement finisher.

Pour cela ma stratégie est de courir lentement, mais aussi d’inclure de la marche dès le debut de la course pour m’économiser au maximum (c’est un gros effort car pour moi marcher c’est échouer…). Et tant pis si je finis dans les profondeurs du classement. ..cette fois je veux aller au bout et le faire bien.

L’abandon a Steenwerck est toujours dans la tête, donc finir l’Ultramarin n’aura rien d’une revanche mais ça redonnerait un peu de confiance. ..

Voilà je pense faire un autre petit article pour rentrer plus dans le détail de cet Ultramarin.

A bientôt et bon running.